Aller au contenu principal

Un crédit-pont, qu’est-ce que c’est ?

Vous souhaitez acquérir une nouvelle habitation, mais votre bien actuel n’est pas encore vendu ? Un crédit-pont peut être la bonne solution. Ce crédit sert de ‘relais’ pour faire la jonction entre l’achat de votre nouvelle maison et la vente de l’actuelle.

Comment fonctionne-t-il ?

Tout comme pour un crédit hypothécaire ‘classique’, vous payez avec un crédit-pont une charge mensuelle. Mais celle-ci se limite aux intérêts. Vous n’avez donc pas de capital à rembourser chaque mois. Le capital n’est remboursé qu’à la fin du crédit. Vous payez tout en une seule fois, à partir du produit de la vente de votre bien actuel.

La durée du crédit-pont est limitée, mais elle peut varier de quelques mois à plusieurs années. La définition de la durée détermine directement la période de transition. Il s’agit du délai dont vous disposez pour vendre votre maison ou votre appartement. On entend par-là la passation de l’acte de vente et non pas la conclusion du compromis.

Un crédit-pont est accordé à la condition qu’en tant que vendeur, vous puissiez apporter la preuve que votre habitation actuelle est en vente. Le prêteur examinera la valeur vénale du bien immobilier que vous souhaitez vendre. Il fixera ainsi le produit que vous pouvez attendre de la vente de ce bien. Cette valeur (vénale) détermine le montant maximum que vous pouvez emprunter dans le cadre du crédit-pont. En pratique, le prêteur n'accordera le crédit-pont que si le prêt hypothécaire pour le nouveau bien immobilier est également contracté auprès de lui.

for sale

Qu’en est-il de votre prêt hypothécaire actuel ?

Votre crédit hypothécaire actuel présente encore un solde restant dû. Vous devez évidemment encore acquitter ce montant. En pratique, le solde sera intégré dans le crédit-pont. Vous payez chaque mois le crédit-pont et le remboursement du nouveau prêt immobilier.

Exemple chiffré

Votre famille s’agrandit et vous souhaitez acheter une maison plus spacieuse. Cette maison coûte 340 000 euros. Vous espérez obtenir 250 000 euros de la vente de votre résidence actuelle, mais vous devez encore rembourser 70 000 euros sur le premier crédit. Cela signifie qu’il vous restera 180 000 euros après la vente : 250 000 – 70 000 = 180 000 euros.

clé maison

Si le solde de votre prêt hypothécaire actuel est intégré dans le crédit-pont, ce dernier s’élèvera à 250 000 euros. Tant que votre maison n’est pas vendue et que vous n’avez pas encore touché votre argent, vous ne payez que les intérêts sur ce montant. Étant donné que la nouvelle maison est plus chère, vous avez besoin d’un crédit hypothécaire supplémentaire. Dans cet exemple, il s’agira d’un crédit de 160 000 euros : 340 000 – 180 000 = 160 000 euros.

Attention, cet exemple chiffré ne tient pas compte d’autres frais, comme droits d’enregistrement, frais de notaire, inscription hypothécaire, frais de dossier et d’estimation.

Qu’en est-il si votre bien immobilier actuel n’est pas vendu en temps voulu ?

La durée de votre crédit-pont est arrivée à expiration, mais votre maison ou appartement n’est pas encore vendu ? C'est très ennuyeux, car le crédit devient exigible. Discutez-en avec votre prêteur, mais ne comptez pas sur une prolongation de la durée. ASTUCE : déterminez dès le départ un délai de remboursement réaliste. Vous éviterez ainsi cette situation désagréable. 

Qu’en est-il si le produit de la vente de votre bien actuel n’est pas suffisant ?

Votre habitation actuelle est vendue, mais pour un montant inférieur au prix attendu ? Alors, vous ne pourrez pas rembourser l'intégralité du capital du crédit-pont. Dans ce cas, le crédit sera également exigible. Discutez de cette situation avec votre prêteur, mais essayez de l'éviter. ASTUCE : faites une estimation réaliste de la valeur de votre maison.

Quand est-il préférable d’opter pour
un crédit-pont ?

Se décider pour un crédit-pont au lieu d’un crédit hypothécaire ‘classique’ présente des avantages :

  • Bouffée d’oxygène sur le plan financier, car vous n’avez qu’à payer les intérêts sur le crédit (temporaire) et vous ne remboursez pas encore de capital.
  • Moins de contraintes de temps, ce qui vous donne la flexibilité nécessaire pour vendre votre ancienne habitation dans de bonnes conditions.
  • Davantage de liberté pour pouvoir acheter la maison de vos rêves au moment où elle croise votre chemin. 
pièces de puzzle

Conclusion

Un crédit-pont est une solution pratique pour couvrir la période entre l’acquisition de votre nouveau bien immobilier et la vente de l’ancien. D’autres crédits peuvent être mieux adaptés à d’autres situations. Quel que soit le crédit que vous choisissez, optez pour un crédit adapté à votre situation financière.

Le mieux est de discuter avec votre courtier en crédit d’une formule de crédit-pont intéressante pour vous. Votre courtier se tient à tout moment à votre disposition pour répondre à vos questions. Il ou elle fera une simulation en fonction de votre situation personnelle et comparera les offres du marché.