Aller au contenu principal

Un amortissement adapté à votre situation

Dans un crédit hypothécaire classique, vous remboursez chaque mois une partie du crédit. Ce montant peut être fixe ou variable. La formule qui vous convient le mieux dépend de votre situation financière. Découvrez les possibilités.

Le crédit hypothécaire à mensualité constante (*)

C'est le crédit hypothécaire « standard », pour lequel vous payez chaque mois un montant identique. La mensualité reste la même sur toute la durée du crédit.

Avec un montant mensuel constant, votre planning financier est moins complexe. Vous savez exactement où vous en êtes, maintenant et dans le futur. Cette formule allie simplicité et prudence. Elle peut s'avérer idéale pour les jeunes en début de carrière. Quand votre salaire augmente, vos revenus augmentent. Si le niveau de vos dépenses reste stable, la charge de votre crédit se réduira proportionnellement.
Ce types de crédit peut également convenir aux personnes qui jouissent actuellement d'une stabilité financière et qui prévoient que cela dure. C'est possible lorsque vos revenus et vos dépenses restent équivalents. Ou si vous prévoyez une augmentation de vos revenus, mais aussi de vos dépenses.

Le crédit hypothécaire à amortissement en capital fixe (*)

Le montant que vous payez mensuellement varie. La mensualité diminue pendant la durée du crédit.

Cette formule de crédit, dont la mensualité diminue, s'avère idéale si vous souhaitez réaliser, maintenant, des dépenses importantes, et les réduire dans le futur. Ce peut être le cas quand vous vous trouvez au milieu de votre carrière professionnelle et que vous prévoyez une diminution de vos revenus dans le futur. Vous souhaiterez peut-être travailler à temps partiel, ou bénéficier de la pension anticipée. Cette formule peut également convenir si vous voulez prendre en compte une période de dépenses supérieures, ou extraordinaires, à la fin du crédit, comme la location d'un kot pour vos étudiants à l'université.

Comment cela fonctionne-t-il ?

La différence entre les deux formules réside dans la façon de calculer la mensualité. Une mensualité se compose, chaque fois, d'une part de capital et d'une part d'intérêts.

Dans le crédit hypothécaire à mensualité constante, vous commencez par rembourser beaucoup d'intérêts et peu de capital. À la fin de votre crédit, vous ne remboursez pratiquement plus que du capital.

Dans le crédit hypothécaire à amortissement en capital fixe, vous remboursez toujours une part de capital égale, augmentée chaque mois d'une part en intérêts.

visualisation

Exemple chiffré

Imaginez que vous souscrivez un crédit hypothécaire de 250 000 euros sur 20 ans, au taux fixe de 1,50 %.

En cas de crédit hypothécaire à mensualité constante, vous remboursez chaque mois 1.205,12 euros.

En cas de crédit hypothécaire à amortissement en capital fixe, vous remboursez 1.354,17 euros le premier mois et 1.042,97 euros le dernier mois.

Le crédit hypothécaire sous forme d'avances (*)

Les avances représentent une autre manière d'adapter votre mensualité à votre situation financière. Dans cette formule de crédit hypothécaire, vous pouvez décomposer votre crédit total en deux ou plusieurs avances. Cela vous permet de créer une baisse ou une hausse de votre mensualité à votre guise.

Cela peut s'avérer intéressant lorsque, par exemple, vous souhaitez souscrire un crédit hypothécaire à un âge plus avancé, tout en tenant compte de la baisse de vos revenus à l'âge de la pension. Vous pouvez alors faire coïncider la fin d’une partie du crédit à la veille de votre départ en pension et laisser encore courir un peu une deuxième avance. Vous pouvez donc faire en sorte que votre charge de crédit suive le niveau de vos revenus.

 

Exemple chiffré

Imaginez que vous avez 55 ans en 2020 et que vous prévoyez de prendre votre pension en 2030. Vous souscrivez un crédit hypothécaire de 250 000 euros sur 20 ans, au taux fixe de 1,50 %. En cas de mensualité constante, le montant à rembourser chaque mois est de 1.205,12 euros.

Prévoir deux avances permet de décomposer le total en 150 000 euros sur 10 ans et 100 000 euros sur 20 ans. Avant 2030, votre mensualité se monte donc à 1.828,21 euros. Après votre pension, elle sera de 482,05 euros.

  Capital Durée Calcul de
l'amortissement
mensuel
Amortissement
mensuel
2020-2029
Amortissement
mensuel
2030-2039
PH classique €250.000    20 ans €1.205,12 €1.205,12 €1.205,12
PH sous forme
d'avances
€250.000   

€150.000 (10 ans)
€100.000 (20 ans)

€1.346,16
€482,05

€1.828,21 €482,05

Conclusion

Vous voulez figer votre mensualité avec un crédit hypothécaire à mensualité fixe ? Ou préférez-vous la réduire (légèrement) avec un crédit hypothécaire à amortissement en capital fixe ?
Ou encore, vous choisissez de décomposer votre crédit en avances ? Pour chacun, le « bon » choix est différent ! Parce qu'il dépend de votre situation financière.

Prenez le temps de bien réfléchir aux avantages et inconvénients de chaque possibilité. Et, surtout, dans le choix de votre crédit, faites-vous assister par un conseiller professionnel. Le courtier en crédit de votre quartier se tient toujours prêt à répondre à vos questions, à réaliser une simulation et à comparer, pour vous, les différentes offres.

 

(*) Note

Vous souscrivez un crédit à taux variable ? Dans ce cas, le taux de votre crédit peut être adapté à la fin de chaque période. La part en intérêt de votre mensualité peut donc évoluer, ce qui modifie aussi votre budget mensuel.